DAVID ETO’O PARALYSED

Le frère cadet de l’international camerounais Samuel Eto’o Fils, capitaine des Lions indomptables du Cameroun a encore fait parler de lui à Douala.
David Eto’o Paralyse L’hôpital Laquintinie

 

L’entrée de l’hôpital Laquintinie a été bloquée hier matin par David Eto’o et ses amis. A l’origine de ce blocage, l’absence de prise en charge médicale prolongée de Félicité Ngo Nyemb, l’une de ses proches. Le personnel soignant de cet établissement hospitalier l’aurait abandonné depuis quatre jours sans aucun soin.

« C’est depuis jeudi dernier que ma nièce a été admise aux urgences. Le même jour, elle est transférée au pavillon maternité pour subir des examens puisqu’elle se plaignait des douleurs abdominales. Apres consultation, elle sera enfin admise au service de gastro-entérologie pour une prise en charge appropriée » relate Jean Paul Biyiha, oncle de la patiente. Elle va donc passer quatre jours sans assistance du Dr Hubert Leundji, hepato-gastro enterologue en service dans ledit hôpital.

Une situation qui contraint Jean Paul Biyiha à demander que sa patiente soit immédiatement prise en charge hier, lundi 9 janvier 2012.
Face à l’indifférence du personnel soignant, « j’ai joint mes amis de New Bell Babylone par téléphone. Amis parmis lesquels, se trouvait David Eto’o.

Arrivés sur les lieux, ils vont bloquer l’entrée de l’hôpital Laquintinie pour revendiquer la prise en charge de ma nièce» précise Jean Paul Biyiha. Informé du fait que la nièce à son ami n’était pas prise en charge depuis quelques jours, David Eto’o qu’accompagnaient des gros bras décide de venir « rétablir l’ordre ».

Ces derniers se déportent à l’hôpital et bloquent l’accès au personnel soignant, ainsi qu’à l’ensemble des usagers qui veulent pénétrer l’enceinte de cet établissement hospitalier. Pendant près de deux heures de temps, la circulation est interrompue dans ce côté de la capitale économique. Alertés, le commissaire du 4ème arrondissement et quelques uns de ses éléments font une descente sur les lieux. Ils seront rejoints quelques minutes après par les éléments de l’équipe spéciale d’intervention rapide (Esir) pour calmer les esprits.

Apres un long moment d’incompréhension, le personnel administratif de l’hôpital parvient à calmer toutes les parties. Une réunion est organisée entre la direction de l’hôpital et le service de gastro-entérologie. A la fin de cette concertation qui n’a duré que quelques minutes, Félicité Ngo Nyemb est prise en charge. Approché, Dr Hubert Leundji, gastro-entérologue, chargé d’administrer les soins à la patiente n’a pas souhaité faire de commentaires sur cette affaire.

Camerpress

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s